Manteau Feutré – Homemade

Voilà mon premier manteau de la saison ! Un manteau dans une laine feutrée avec un dégradé de couleurs, et une doublure en coton. J’ai choisi une forme simple pour mettre en valeur ce tissu très original pour lequel j’ai eu un vrai coup de coeur.

***

That is my first coat of the season ! I made it with a felted wool, with a colors gradation, and the inner coat is in thin cotton. I chose a simple pattern to highlight this very original fabric I fell in love with.

manteau homemade

9

10

Gilet col châle – Homemade

Bonjour à tous !

J’ai été silencieuse pendant quelques temps sur Bloo Patterns, mais en attendant je n’ai pas lâché mes aiguilles et ma machine à coudre.

Pour faire ce grand gilet en laine, j’ai utilisé une laine mélangée assez élastique, avec un tissage originale et je me suis inspirée des cols asymétriques de Bouchra Jarrar.

***

I got inspiration from Bouchra Jarrar Haute Couture designer for this asymetrical neckline and I used a mixed wool, extremely comfortable.

gilet col chale

Léa Peckre mêle l’objectif à l’aiguille

Je vous avais déjà parlé de Léa Peckre en février, la grande gagnante du concours de Hyères de 2011. En visitant son site, j’ai eu une bonne surprise récemment : la créatrice a étayé ses créations textiles de certaines de ses photographies.

Les clichés juxtaposent ses pièces et cela donne une dimension supplémentaire à son esthétique. Son design futuriste – certains diraient conceptuel – remarquable pour sa technicité textile, son sens du détail et de la précision de la découpe, prend désormais un sens plus émotionnel avec cette nouvelle mise en scène.

Entre les forêts floutées, les clairs-obscurs entre chien et loup, et le château bavarois Neuschwanstein, la collection de Léa prend des teintes monacales et romantiques : un mélange hasardeux et toujours réussi entre Goethe, Luther et un futurisme unique. J’apprécie la palette de couleurs  cohérente avec cette ambiance de grisaille, de lichen, d’hiver imminent et de transparence.

En un mot, je me sens en phase avec la sensibilité de cette créatrice.

lp 5

lp 3 lp 4

lp 2 lp

Faire un col en renard en 2 heures

J’avais une soirée assez tristoune en perspective, avec un film à la télé, une tasse de thé et un paquet de gâteaux, mais rien de très folichon.

Alors j’ai eu envie de faire quelque chose d’un renard que j’ai acheté fin janvier pendant les soldes des Coupons St Pierre. J’ai donc fait un col avec ce renard roux superbe en 2 heures, et j’ai pris pleins de photos à chaque étape pour celles et ceux qui seraient intéressés !

Pourquoi un col en renard ? Parce c’est à la mode ? Parce que c’est magnifique sur un manteau version Emilio Pucci ? Ou aussi parce qu’il n’y a rien de plus chaud que la vrai fourrure ?

col

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne faut pas beaucoup de matériel et que c’est assez rapide si on sait se servir d’une machine à coudre.

frise

La liste de fourniture est simple comme bonjour : des ciseaux, une règle, un bouton, un bout de ruban (de 6cm),  une peau

Avant de commencer quoi que ce soit,  je vous conseille de lire chaque étape en entier.

1ère Etape : le traçage

Pour faire un grand col, découper 2 rectangles de 8cm x 65cm. Tracer directement sur la peau, au feutre, ces rectangles, puis découper.

Astuce : pour savoir quelle longueur vous souhaitez, découpez d’abord le rectangle dans du papier à patron, et essayez le pour vous rendre compte de l’effet que cela donne sur vous.

Col renard étape 1

2ème Etape : la découpe

Astuce 2a: il faut, au fur et à mesure de la découpe, enlever les poils qui autrement vont vite tapisser votre espace de travail. Et voilà un de vos rectangles de peau prêt ! Il ne reste plus qu’à faire le deuxième.

Col renard étape 2

Astuce 2b : pour que la couture soit par la suite plus facile, je vous conseille de « raser » les poils sur le bord de la découpe sur 5 mm. Le mieux est de les couper à raz avec des ciseaux. Le but est de dégager un bande de 5 mm de peau uniquement, en enlevant les poils au maximum, pour que les couches à coudre soient ensuite moins épaisses.

Col renard étape 3

3ème Etape : la couture de jointure

Vous allez ensuite joindre bord à bord, envers contre envers (côté fourrure donc) les deux rectangles, en faisant attention à associer au mieux les couleurs pour que l’on voit le moins la jonction.

1/ Piquez d’abord avec des aiguilles les deux rectangles.

2/ Cousez ensuite à la machine et faites une deuxième couture de solidification (en zig-zag)

Col renard étape 4

Vous devez avoir à présent un rectangle d’une taille de 8 cm x 130 cm côté peau. Côté fourrure, il est normal que les dimensions soient plus grandes, avec l’épaisseur des poils. Prochaine étape, la doublure…

4ème Etape : Découper et monter la doublure

Il va falloir dessiner un rectangle dans un tissu de votre choix, de la même taille : soit 8 cm x 130 cm. N’oubliez pas de découper en laissant un écart d’ 1.5cm.

J’ai choisi un lainage écru et beige avec des motifs discrets.

1/ Découpez le rectangle de tissu

Astuce 4a : tracez au feutre votre rectangle sur le côté apparent du tissu (le côté qui se verra, à l’intérieur du col), avec 1cm de par et d’autre de votre rectangle de peau, soit au final : un rectangle de 10 cm x 132 cm. L’intérêt est de voir les limitations de votre rectangle tissu au moment du montage (au moment d’assembler les tissus avec des épingles), et les limitations de votre rectangle peau, en même temps. Le montage sera donc plus facile.

Col renard étape 5

2/ Superposez les deux rectangles (peau et tissu) comme montré sur l’image 2, envers contre envers (c’est à dire : côté apparent extérieur contre côté apparent intérieur, ou encore côté poils contre côté tissu que l’on veut voir).

3/ Montez avec des épingles comme montré sur image 3 et 4.

Il est important de monter les deux rectangles sur toute la longueur car si on coût directement, sans avoir fait le montage au préalable, on risque d’avoir une très mauvaise superposition au final. En effet, la peau est souple et donc bouge beaucoup quand on la travaille.

5ème Etape : Coudre la doublure

1/ Une fois les deux rectangles montées envers contre envers, cousez sur 3 côtés. Laissez ouvert un bout. Faites une première couture simple à 5mm du bord. Puis une deuxième couture de solidité, pour éviter que la doublure ne s’effiloche, en zig zag.

Naturellement, le trait de feutre doit dépasser de la peau sur 1 cm de chaque côté, puisque vous avez ajouté 2cm au rectangle de tissu, par rapport au rectangle de peau.

2/ Quand les deux coutures sont faites, retournez très délicatement l’ensemble comme une chaussette par le bout laissé ouvert.

3/ Le résultat devrait être propre comme sur la photo 3. Sur le bout cousu, placer un bouton.

Col renard étape 6

6ème Etape : Finition du bout ouvert

1/ Fermez le bout ouvert en rentrant les bords, et en faisant une couture apparente. Au préalable, faites une boucle avec votre bout de ruban, adaptée à la taille de votre bouton, et placez-là entre vos deux rectangles avant de coudre.

2/ Comme la couture est apparente côté tissu, elle l’est aussi côté poils, et donc, elle trace un sillon dans les poils. Pour y remédier, il vous suffit de libérer les poils délicatement avec une aiguille ou une épingle en les tirant de sous les points de couture. Ebouriffez un peu les poils, jusqu’à ce que la couture disparaisse comme sur l’image 3.

Col renard étape 7

Tadam !

Col renard résultat !