Cergy, Polaroid

Cergy en Ile de France.

Prenez le RER A pendant une heure depuis Paris direction Cergy le Haut. Puis descendez à Cergy Préfecture. Suivez Cergy les Étangs en marchant pendant 20 minutes, puis faites le tour des Etangs par la droite pendant 40 minutes, en rejoignant Cergy Saint-Christophe et vous arrivez à l’axe de la Défense avec ce très beau pont rouge et cet espace créé par l’architecte Ricardo Bofill. Cet architecte a aussi fait des merveilles à Montpellier – avec le quartier Antigone inspiré de la Grèce Antique jusque dans les moindres détails.

Cergy, Ile de France region, near Paris

Take the RER A from Paris to Cergy le Haut for one hour. Then stop at Cergy Préfecture. Then walk for 20 minutes to reach the « Etangs » , the ponds of Cergy. Once you are at the ponds, you can take a walk around them unti lCergy Saint Christophe for about 40 minutes, and there you will see this beautiful red bridge that is called « the axis of la Défense » – in regard to the Défense business center. You will also see those columns and ancient Greek inspired building, built by the architect Ricardo Bofill. This architect also created wonders in Montpellier – with the Antigone area filled with ancient Greek details.

It may not be worth it when you are in Paris, but if you happened to pass by Cergy, it is a nice walk to take !

Cergy - Les Etangs P1010126@Pola(20130603225122) P1010142@Pola(20130603225218) P1010148@Pola(20130603225304) P1010159@Pola(20130603225403) P1010170@Pola(20130603225453) P1010177@Pola(20130603225544) P1010199@Pola(20130603225650)

Vieux Rouen – Polaroid

Le Vieux Rouen avec ses maisons à colombage  et son centre ville médiévale.

The Old Rouen has beautiful timbering houses and its center town is somewhat medieval, timeless. Rouen is a town in North Western France, in the Normandie region, about one hour from Paris in train. Its history has been particularly marqued by Viking invasion during Charlemagne  period, in the  mid 800’s.

 

rouen centre ville centre ville de Rouen

vieux rouen aaP1000600@Pola(20130603231745) aaP1000616@Pola(20130603231825) aaP1000642@Pola(20130603231852)aaP1000652@Pola(20130603231933) aaP1000660@Pola(20130603231951)

aaP1000556@Pola(20130603231609)aaP1000563@Pola(20130603231651) aaP1000646@Pola(20130603231912) aaP1000686@Pola(20130603232023)

Forget Me Not, Boutique de sacs vintage – Rencontre

Rencontre avec  Hafi Barron

Fondatrice de Forget Me Not, boutique de sacs vintage                                            

 

Forget Me Not est une boutique au plein cœur du deuxième arrondissement parisien où l’on peut trouver des sacs vintage en excellent état. Ici, point d’étagères encombrées de sacs poussiéreux, au cuir froissé et aux anses décousues, mais un design moderne et épuré qui met en valeur ces pièces uniques.

Bonjour Hafi, vous êtes la fondatrice de Forget Me Not, comment avez-vous eu l’idée d’ouvrir cette boutique?

J’ai toujours porté des pièces Vintage que je chine depuis mon adolescence, particulièrement des manteaux et des sacs, ma faiblesse. Je n’avais pas particulièrement conscience de « porter du vintage », je pense que c’était avant tout une question d’argent. J’allais aux puces à Saint Ouen qui n’étaient pas chères à l’époque, et je dénichais toujours des trésors : des vestes cintrées, une veste d’homme en tweed, un manteau des années 1930.  J’ai acheté des sacs petit à petit, au fur et à mesure de mes trouvailles.

 Et après une carrière plutôt classique dans l’analyse marketing et les relations publiques, l’idée d’ouvrir un magasin dédié aux sacs Vintage m’est venue d’un seul coup. Puis, j’ai commencé à faire des recherches, à me cultiver dans la matière, et à me constituer un réseau, à rencontrer des grossistes.

forget me not

Vos sacs sont vintage et pourtant en excellent état, comment faites-vous ?

Quand je fais les foires, j’essaie d’avoir l’œil pour trouver la belle pièce que je vais pouvoir nettoyer. Une fois que je les ai trouvés, cela prend un certain temps de les nettoyer un à un : parfois la surprise est mauvaise car je n’arrive pas au résultat escompté, mais la plupart du temps, j’arrive à retrouver un bon état de la pièce.

Et puis je tenais à avoir un magasin moderne, clair, où chaque pièce soit mise en valeur. Dès le début, il était important pour moi de ne pas faire une friperie parmi les friperies, qui sentirait la poussière avec des objets qui s’amoncellent.

forget me not

forget me not

Que pensez-vous de la mode du Vintage qui sévit depuis quelques années ?

Je pense que c’est cyclique de toute manière, mais c’est peut-être une tendance qui se renforce avec la prédominance de grandes chaînes comme Zara, H&M : je crois que les gens ont envie d’avoir une pièce unique et ne pas avoir dans la rue une dizaine de personnes avec le même sac. Et les maisons de couture s’inspirent beaucoup des lignes droites des années 1950-1960 pour les sacs à mains en ce moment.

Un sac préféré peut-être ? Une période ?

Pas vraiment, j’aime toutes les époques à partir du moment où les sacs sont petits et les lignes droites. J’apprécie moins la fin des années 1980 où le sac s’alourdit et s’amollit pour devenir trop gros dans les années 1990.

forget me not

Et pour finir, le En-Deux-Mots :

Une destination : New-York

Un vêtement : un manteau

Un sac : un sac structuré

Un créateur : Azzedine Alaïa, un des rares à avoir une vision nouvelle.

Un livre : Blink, Malcolm Gladwel

Un chanson : On the Road Again de Katie Melua

Un film : The Giant Mechanical Man, de Lee Kirk

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette jolie boutique, vous pouvez jeter un coup d’oeil sur leur site : http://www.forgetmenotparis.com/ , mais le mieux reste encore de vous rendre sur place =)

Informations : 90 rue de Richelieu, M° Richelieu Drouot ou Bourse

Horaires d’ouverture : 10h30-19h

Tea Time ! Mes thés Mariage Frères préférés

Dans la famille des thés, je voudrais… Oui, bonne question, quand on est face aux dizaines de boîtes noires de thé dans une boutique Mariages Frères ou Dammann, pas facile de mettre un nom sur le parfum dont on a envie.

En grande amatrice de thé, j’essaie de découvrir régulièrement de nouveaux parfums, selon les envies, selon les saisons aussi. Il m’arrive de me tromper, mais quand c’est la bonne pioche, je note dans mon petit carnet.

C’est un moment vraiment particulier que d’aller dans une ancienne maison de thé et de partager un vrai échange avec le vendeur. Que ce soit la boutique Mariage Frères rue du Bourg-Tibourg, ou la boutique de Dammann Frères à Bercy Village, ils prennent toujours le temps de vous faire sentir des thés en adéquation avec vos envies. Dans ces ambiances de boutiques à la Jane Austeen, leur geste de prendre la boite, de la secouer légèrement pour faire remonter les arômes pour nous les présenter : tout un rituel qui nous fait prendre une pause bien appréciable.

J’apprécie l’atemporalité de l’expérience, maintes fois répétée quand je me fais ma tasse de thé rituel le soir avec de bons biscuits.

Alors j’ai voulu vous faire partager mes thés préférés et même si on a tous des palais différents, vous ferez peut-être de belles découvertes ! J’ai décidé de ne pas faire de classement, parce que chaque thé correspond vraiment à une humeur différente, va avec un mets différent, donc difficile de classer les arômes dans l’absolu. Et oui, mes maisons préférées sont Mariages Frères et Dammann Frères comme vous aurez pu le comprendre, mais il y a certainement des trésors à trouver ailleurs. A chacun de mes voyages, je me ramène du thé d’ailleurs.

Here are my favorite Mariages Frères teas, a French ancient Tea House from 1854. If you ever get the chance to pass by the street Rue du Bourg-Tibourg, in le Marais, Paris, you should spend half an hour at Mariages Frères old boutique. There, you can see dozens of black tea boxes, with a collection of cristal, glass and porcelaine teapots, in the ancient style The vendors are very helpful and patient, always willing to make you discover new aromas and flavors. The experience there, is out of time and unique. My selection is very subjective and the result of my passion for teas. I always try new flavours : sometimes it does not work, but when it does, I keep the names preciously. I hope you may find some of your likings. Enjoy !

Esprit de Noël, Mariages Frères, Paris

Arôme : Thé noir, épices de Noël, écorces d’orange et vanille bourbon. Black Tea, Christmas Tea, orange speels, vanilla

Humeur : Noël, vacances de Novembre pluvieuse, soirées froides d’hiver, avec un plaid des roulés à la cannelle ou une brioche maison, avec un bon livre ou un bon film. Je précise que je réagis généralement assez mal aux épices et que je ne supporte absolument pas le thé au gingembre : celui-ci malgré les épices de Noël est assez doux. A essayer donc, même si vous avez l’estomac sensible.

Definitely Christmas ! (Esprit de Noël means Christmas spirit), November rainy holidays, cold winter evenings, with a plaid on the sofa, cinammon rolls and a good book or movie.

esprit de noel

Marco Polo, Mariages Frères, Paris

Arôme : thé noir, fleurs et fruits de Chine te du Tibet. Black tea, China and Tibet fruits and flowers.

Humeur : Thé fruité avec un parfum subtile qui convient à toutes les situations. C’est mon thé passe-partout de qualité quand j’ai envie de revenir à de la simplicité. Fruity tea with delicate aroma that fits every situation. That the tea I take whenever I want something simple.

marco polo

Thé Genmaïcha, Mariages Frères, Paris

Arôme : thé vert japonais, riz soufflé. Green tea, puffed rice.

Humeur : le riz soufflé est très présent comme arôme, ce qui en fait un thé qui va très bien avec les plats salés. je le bois le plus souvent aux déjeuners, avec une salade de crudités, un petit gratin à la crème , peu importe les saisons. Très étonnant car nos papilles ne sont habituées à ce thé japonais : à essayer !  The puffed rice is astonishing since we are not really used to this special japanese flavor. But I like it with entrées and main courses, whatever the season, be it with crudités or gratins.

gemmaicha

Thé Caraïbes, Mariages Frères, Paris

Arôme : thé noir, goyave, papaye, fleurs des Antilles. Black Tea, guava, papaya and Antilles flowers.

Humeur : après-midi de printemps ou d’automne, pour le goûter. Goût fruité, étonnement beurré, parfait pour aller avec un crumble ou des muffins aux fruits rouges ! Spring or Fall afternoon, for afternoon tea, with a funny fruity and buttered taste. It goes perfectly with a crumble or redfruits muffins.

caraibesEmpereur Chen-Nung, Mariages Frères, Paris

Arôme : thé noir fumé. Black smoked tea.

Humeur : petit déjeuner scandinave à base de pain noir (rye bread), de fromage, charcuterie et poisson, ou brunch américain un dimanche matin. Goût très prononcé : l’arôme de thé fumé est très présent, chaque gorgée s’apprécie individuellement. You must taste this ! It is hard to describe it unless you have a gustative image of what smoked means. I like it with american brunch on Sunday morning, or Scandinavian breakfast with cheese, rye bread, fish and meat.

empereur chen nung

Bon allez, pour le plaisir je rajoute un thé qui n’en est pas un à proprement parlé, et qui vient d’Irlande. Mais je me rend compte que j’ai présenté beaucoup de thé noir, donc je voudrais finir sur une note plus estivale !

And I will add a last one, that is not from Mariage Frères teas, but I realized that I’ve shown you a lot of black teas and I should finish on a spring note. So here is my rose tea from Ireland.

Thé à la rose, Mrs. Doyle’s Tea, Irlande

Arôme : Fleurs d’Hibiscus, écorce d’orange, pomme, pétales de roses, jasmin, fleurs. Hibiscus flowers, orange peels, apple, rose petals, jasmin.

Humeur : Après-midi de printemps, sous la tonnelle les soirs d’été, en pique-nique champêtre dans un thermos, à déguster avec des biscuits secs corses à l’anis ou des navettes provençales à la fleur d’oranger. Ne contient pas de thé, contrairement à ce que son nom indique ! Perfect for spring afternoons or under the arbour on summer evenings, or even in a thermos for a bucolic pique nique.

thé à la rose

Bloo Patterns a reçu un Liebster Award !

Merci à Ann pour ce Liebster Award !

Thank you Ann for your Liebster Award !

Conformément à la règle, voici donc les questions auxquelles je dois répondre =)

And here are the questions i must answer to :

Questions:

1) Qu’est-ce qui te rend le plus heureuse ? What makes you happiest!

Quand je finis un ouvrage de couture, que je me fais un bon petit thé avec des muffins sortis du four, et que je me mets devant le dernier épisode de Viking (oui ça fait beaucoup de conditions réunies, et ça veut surtout dire que je dois attendre la saisons 2 en mars 2014)

When I just finished sewing a piece of clothes, that I prepare myself a cup of tea and muffins out of the oven , and that I start a new episode of Viking. (the problem is : I need a lot of elements to be in a perfect happiness situation, and particularly the season 2 of Viking on march 2014)

2) Préfères-tu les océans ou les montagnes ? Do you love the Oceans or Mountains more?

Les fjords : un mélange des deux.

Fjords : a mix of them both.

3) Quel a été un moment particulier de 2012 ? What has been a special moment in 2012?

Mon voyage en Irlande, dans le Connemara, avec mon ancienne colocataire  and mes 40 kilomètres en vélo pour rejoindre l’abbaye de Kylemore depuis Clifden. Epuisant et merveilleux.

My trip to Irland in Connemara region, with my previous roomate, and the 40 kilometers I pedaled to join the Kylemore abbaye from Clifden town.  Exhausting and amazing at once.

4) Quelle est ta citation préférée ? What’s your favorite quote!

Euh… Joker ? Quelque chose comme « un jour mon prince viendra »

Sorry, no idea ! Maybe « Some Day my Prince Will come »

5) T’aimes-tu ? Do you like yourself?

J’ai appris.

I have learnt to do so.

6) Restes-tu éveillée jusqu’à Minuit pour Nouvel An ?  Do you stay up till Midnight On New Year?

Evidemment ! Depuis l’âge de neuf ans je dirais.

Of course ! I’d say, since I was 9.

7)Quelque chose que tu aimerais voir fait le plus vite possible ? Something you wish could be done ASAP?

Ma vaisselle sale et mes révisions de partiels. Rien de très original.

My dirty dishes and working on my exams. Nothing extraordinary.

8) Ton cours préféré à l’école ? What was your favorite class when still at school?

La Philosophie.

9) Quel instruent de musique as-tu essayé de  jouer ?What musical instrument have you tried to play?

La Guitare.

10) Quelque chose que tu aurais aimé apprendre plus tôt ? Anything you had wished to have learned earlier?

Jouer du violon certainement.

I would say playing the violin.

11) Aimes-tu faire des travaux manuels, du dessin ou de la peinture ?Do you like to do Crafts, Drawing or Painting!

Je ne suis pas très doué en peinture et dessin, mais j’aime dessiner mes patrons pour faire des vêtements, des peluches, j’aime peindre sur de la porcelaine, et mon prochain défi c’est la peinture sur soie !

I am not really gifted for drawings and paintings, but I like to draw patterns for making clothes, teddy bears, I will to paint on porcelaine as well, and my next challenge is silk painting !

Et mes 11 nominés sont:

– n°1 : Saraboy :  http://saraboy.com/

– n°2 : Modismes : http://modismes.com/

– n°3 : Pepea :http://lepepeablog.wordpress.com/

– n°4 : Kutch et Couture: http://kutchetcouture.com/

– n°5 : Laurie D.Groove http://lauriedia.wordpress.com/

– n°6 : Un Jour un Pied  http://unjourunpied.com/

– n°7 : Nicnac mag http://nicnacmag.com/

– n°8  : Jolies bobines http://joliesbobines.wordpress.com/

– n°9 : La Tarterie de Béné http://latarteriedebene.com/2013/05/22/tasses-choco-noisettes/

– n°10 : Gloss N Roses http://glossnroses.wordpress.com/

– n°11 : courroiedetransmission http://courroiedetransmission.wordpress.com/

 

J’en profite pour faire une petite dédicace à Molly, la lapine dont j’avais la charge lors de mon bref séjour dans le quartier de Mariaplan, à Göteborg.

And here is my little dedication to Molly, the rabbit I took care of during my short living in Mariaplan suburb, in Gothenburg.

molly the swedish rabbit

Versailles castle – Polaroid

Pendant un weekend tranquille, loin des partiels, des excursions dans le sud familial, j’ai pris le RER C avec des amis pour Versailles. Du château lui-même au Petit Trianon de Marie Antoinette, en passant par les jardins, voici un petit aperçu de cette excursion. L’ambiance était parfaite, hors du temps et apaisante, en pleine campagne entre portes dorées et moutons. Dès que le soleil pointera son nez, je suis repartie !

On a quiet weekend, with a couple of friends, we took the RER C from Paris to Versailles, and there we were, to this exquisite place. From the castle itself to the Marie Antoinette’s Petit Trianon, through the gardens, I thought I could give you a glimpse. The atmosphere was amazing, out of time and peaceful, in the countryside between golden doors and sheeps. As soon as the sunbeams come back, I will grab a bag, my camera and sunglasses and I’ll be out there again !

versaillesversailles chateau P1040683@Pola(20130613201342) P1040707@Pola(20130526175141) P1040712@Pola(20130526175218) P1040722@Pola(20130526175253) P1040726@Pola(20130526175359) P1040755@Pola(20130526175521) P1040757@Pola(20130526175552) P1040778@Pola(20130526175637) P1040782@Pola(20130526175726) P1040792@Pola(20130526175837) P1040812@Pola(20130526175755)

La Maison Moynat entre héritage et renaissance

La Maison Moynat ne vous dit rien ? Venez donc découvrir l’un des plus vieux malletier français.

Bernard Arnault relance l’univers du “beau voyage” avec Moynat

Maison Moynat – modèle Pauline

Bernard Arnault, propriétaire du groupe LVMH, a acheté en mars 2010 la marque Moynat, ancienne maison de malletier. La nouvelle boutique a ouvert au 348 rue Saint Honoré, dans le premier arrondissement de la capitale.

***

La maison Moynat a été fondée en 1849, soit cinq ans avant la maison Louis Vuitton, à une époque où les layetiers-emballeurs-malletiers ouvraient un peu partout dans Paris.

C’est l’époque de la machine à vapeur, et avec elle, le tourisme international se développe grâce au bateau à vapeur et à la locomotive qui réduisent considérablement les temps de transport. Vient le temps du tourisme aristocrate et des villégiatures.

File:DiligenceMoynatWeb.jpg

A l’origine de cette maison, il y a trois personnes : deux artisans malletiers Octavie et François Coulembier, et une marchande Pauline Moynat. Rare femme dans le milieu, Pauline ouvre une boutique vers Opéra et devient l’un des grands noms de la maroquinerie de luxe.

Alors que la maison Louis Vuitton se fait connaître pour ses malles plates et la toile imperméable au monogramme que son fils Georges inventera en 1896, la maison Moynat devient un grand nom de la maroquinerie parisienne en utilisant des matières nouvelles. L’osier et le gutta-percha, une gomme issue du latex naturelle, leur permette de créer des malles légères et plus étanches que celles traditionnelles en cuir et caoutchouc.

L’imperméabilité totale que permet le gutta-percha donne lieu à un brevet en décembre 1854, qui protège la technique de pose par fer chaud de la matière naturelle. Etant donné les conditions périlleuses de voyage de l’époque, l’imperméabilité est un atout loin d’être négligeable.

File:Pub1914Web.jpg

Outre son souci de garantie de qualité et d’éviter la contrefaçon, la maison développera plusieurs astuces de sécurisation des biens des clients, comme des poches dissimulées ou même un double fond dans les malles.

La maison Moynat se fait également connaître en mêlant praticité et élégance, en témoigne cette malle rouge historique présentée à l’Expositon internationale des Arts Décoratifs et Industriels de 1925. Dessinée par Henri Rapin, elle présente un très beau travail de boiserie et de bijouterie. Vous pouvez venir la découvrir au premier étage de la boutique rue Saint Honoré, apposée avec d’autres malles historiques contre la très belle rotonde qui structure le magasin.

moynat

Maison Moynat- malles historiques

On retiendra également la malle en camphrier, véritable innovation qui fait suite à la demande d’une cliente de pouvoir transporter ses fourrures en évitant les mites lors de ses longs voyages.

La maison restera aux mains des frères Coulembier justqu’en 1976, date à laquelle la maison ferme. Le groupe LVMH a couru les ventes aux enchères pour retrouver ces témoins d’un héritage perdu, et pour construire une image luxueuse alliant récit et patrimoine.

Parmi les signes de la marque, on trouve les rayures beiges à partir de 1860, le motif en damier à partir de 1880, et la couleur ambre particulièrement appréciée. La maison se distingue par un art de vivre qui l’anime dès ses débuts : ils proposent la parfaite panoplie transportable du bourgeois, du service à thé à la boîte à chapeaux, et développent des produits sur-mesure, allant de la malle sur mesure, à la couleur de la malle identique à la carrosserie de l’automobile.

moynat1

Il faut compter entre 1500 et 4000€ pour un sac en cuir, et à partir de 800€ pour un sac en toile. Les sacs en cuirs sont intégralement doublés d’un cuir de veau incroyablement souple. Les couleurs vives et l’absence de logo se retrouvent dans la lignée de la maison historique, prônant l’Art de vivre, le voyage luxueux,  le confort et l’élégance.

Je vous invite vraiment à entrer dans cette belle boutique, où l’on est bien reçu, et où j’ai eu le plaisir de discuter de l’histoire de la maison pendant près d’une demi-heure avec l’une des vendeuses. Vous pouvez apprécier les malles anciennes et cette rotonde aux airs de musée. L’ambiance est intimiste, les lignes sont épurées et les cuirs d’une qualité délectable.

modèle Paradis

Maison Moynat – modèle Paradis

modèle Quattro

Maison Moynat – modèle Quattro

modèle Paradis

Maison Moynat – modèle Paradis

Les illlustrations merveilleuses d’Elsa Beskow

A l’occasion des six mois que j’ai passé à Göteborg, mon amie Sarah m’a fait découvrir l’univers fabuleux de l’illustratrice Elsa Beskow. Cette auteure et illustratrice de livres pour enfants est née en 1874 à Stockholm. Elle a étudié à Konstfack, l’Université des Arts et du Design à Stocholm, avant de commencer sa carrière dans un magazine pour enfants, Jultomten (« le lutin de Noël »).

File:Elsa Beskow - from Svenskt Porträttgalleri XX.png

Sa famille venait de Bergen en Norvège, et Elsa était la deuxième enfant de six enfants. Depuis son plus jeune âge, elle aimait raconter des histoires et écouter les contes que lui récitait sa grand-mère. Elsa a créé un univers où elle mêle réalité et créatures fantastiques du folklore scandinave, comme les lutins, les géants des montagnes, et les animaux de la forêt sont très présents dans ses livres.

Dans le monde d’Elsa, les animaux parlent, les elfes des forêts jouent à saute-mouton et les enfants vivent des aventures loin de leur parents. Il faut dire que le ton qu’Elsa donne aux enfants est assez moderne pour la société du 19ème siècle. Dans le reste de l’Europe, les prémices de la littérature pour enfant se font sentir avec Jules Verne dans les années 1840, la Comtesse de Ségur en 1850, Beatrix Potter dans les années 1900, et Christian Andersen, le danois contemporain d’Elsa, à l’origine de La Petite Sirène, Den  Lille Havfrue.

elsa beskow

On connait d’elle Le Conte de la Petite Petite Vieille Femme, ou encore Tante Verte, Tante Brune et Tante Lavande. 

Parmi ses livres les plus connus, j’ai ramené de Suède le conte Tomtebobarnen, qu’on pourrait traduire par « Les enfants du Lutin ». Ce livre nous fait suivre les aventures d’une ribambelle d’enfants miniatures aux chapeaux-champignons qui frayent avec tous les habitants de la forêt.

Les personnages sont doux et malicieux, malgré un vent de panique lorsque le géant de montagne surgit de derrière un rocher. Le folklore suédois n’est plus aussi présent dans la Suède moderne que dans les campagnes de Scanie d’autrefois, mais sur la plage d’un archipel de Stockholm et avec des roulés à la cannelle, la magie refait surface.

Elsa Beskow Tomtebobarnen2

elsabeskow4

monstre du rocher elsa beskow

Ce géant des montagnes est en fait un troll dans le folklore populaire scandinave, qui saupoudre le luthéranisme suédois de restes d’une religion disparue. Ces trolls avaient les mêmes caractéristique que les géants de la mythologie ancienne scandinave :  les jötunn. 

Et cette illustration adorable d’une comptine populaire :

 » Vart ska du gå min lilla flicka ? – Jo, jag ska gå och hämta dricka. 

åt vem då, du lilla tärna ? – åt vår get som heter Stjärna.

Får jag föl med ? – Får jag föl med ? Ja, det får du gärna »

« Où vas-tu mon enfant ? – Et bien, je vais chercher à boire.

Et pour qui donc, jeune fille ? –  Pour notre chèvre qui s’appelle Etoile.

Puis-je venir avec toi ? (bis) – Oui, avec plaisir. »

Elsa Beskow Postcard 1942