Monet, Renoir, Chagall aux Carrières de Lumière

En redescendant d’un des plus beaux villages de France, les Baux-de-Provence, on tombe sur les Carrières de Lumière. En plein coeur des Alpilles, à quelques minutes de Saint-Rémy de Provence, ces anciennes carrières romaines rendues célèbres par Jean Cocteau sont désormais le cadre de superbes spectacles visuels.

La transformation des carrières a commencé en 1959 quand Jean Cocteau a décidé d’y tourner le Testament d’Orphée et le site a depuis continué à accueillir des spectacles audiovisuels.

carrières de lumière

Depuis 2011, la ville des Beaux de Provence a délégué la gestion de ces Carrières du Val d’Enfer à CultureEspace qui a complètement remanié la qualité des spectacles visuels.

Désormais les tableaux de peintres sont mis en mouvement en en musique, et les programmations principales sont accompagnées de petits films clôturant le spectacle.

La programmation change une à deux fois par an, et les murs haut d’une quinzaine de mètres se couvrent d’images qui évoluent comme un vieux film muet. La musique et la grandeur du site nous embarque dans les toiles de maîtres, et les scénaristes mettent toujours en scène ces tableaux de manière formidable, parfois en animant seulement un ou deux personnages.

Cette année, du 8 mars 2013 au 5 janvier 2014, vous pouvez voir Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée.

Carrières de Lumière - Renoir - Impressionistes

Carrières de Lumière – Renoir – Impressionistes

Carrières de Lumière

Les univers de chaque peintre convergent vers la Provence, sa lumière, ses pins tournés vers la Méditerranée. Ce spectacle nous présente tour à tour les Impressionnistes, les Fauves, Pierre Bonnard, Raoul Dufy, en finissant sur l’univers féérique et tourmenté de Marc Chagall.

La musique, choisie par Luca Longobardi, passe de l’ambiance des déjeuners sur l’herbe aux valses trépidantes des tempêtes en mer. Le spectacle s’ouvre sur un hommage à la Marseille du XVIIIème siècle peinte par Joseph Vernet.

Puis ce sont les rouleaux marins et les façades de bord de mer baignées de soleil.

Carrières de Lumière

Carrières de Lumière

On va et vient dans cette immense surface plongée dans l’obscurité. Parfois c’est le sol sous nos pieds qui s’illumine et se met en mouvement, parfois ce sont les enfants qui s’amusent à faire des ombres chinoises.

Carrières de Lumière

Carrières de Lumière

Les Carrières de Lumière

Succède aux baigneuses fauvistes l’intimité de Pierre Bonnard. Ses scènes intimistes où l’on voit sa femme, perpétuellement prise comme modèle, les natures mortes et les intérieurs tranquilles.

Raoul Dufy amène ensuite des couleurs vives et les tableaux se construisent étape par étape sous nos yeux. D’abord des tâches de couleurs, puis les traits noirs, épais, et enfin les détails. Les palmiers qui s’animent.

Carrières de Lumière - Pierre Bonnard

Et c’est Marc Chagall le dernier qui nous emporte chez lui, loin de son village natal d’Europe de l’Est, mais toujours plus loin dans sa conscience fantastique. Sa femme apparaît toujours en mariée dans des ciels de nuit, et les scénaristes ont pris soin d’animer son voile blanc qui flotte derrière elle.

Les Carrières de Lumière  - Marc Chagall

Les Carrières de Lumière – Marc Chagall

Les Carrières de Lumière  - Marc Chagall

Les Carrières de Lumière – Marc Chagall

Le spectacle coûte 9.50 € ou 7.50 € pour les tarifs réduits sur présentation d’un justificatif (étudiant, demandeurs d’emploi, groupe de 20 personnes, etc.), et vous pouvez avoir toutes les informations nécessaires à cette adresse :  http://www.carrieres-lumieres.com/fr/home

J’ai fait Gauguin et Van Gogh en Provence l’année dernière, et je ressors encore cette après-midi des Carrières des paillettes plein les yeux. Et dès que je rentre sur Paris, promis, je vais voir l’expo Chagall !

En attendant, si vous avez la chance de passer dans ce beau pays, ce lieu vaut vraiment le détour. Sans parler des Baux de Provence  à 200 mètres qui surplombent les Alpilles, les champs d’olivier et les masets en vieille pierre dans les champs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s